Il faut s’adapter au marché de l’emploi

Le Cameroun ambitionne de devenir à l’horizon 2035 un pays émergent. En d’autres termes, un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure. Il s’agit d’un pays dont le revenu national brut par habitant est supérieur à 4036 dollars US par an, soit 2,4 millions de F. Or, en 2015, selon la Banque mondiale, le revenu national brut par habitant au Cameroun était  de 1330 dollars US par an, soit 784 700 F. Ainsi, entre 2015 et 2035, le revenu national brut par habitant au Cameroun devra passer de 784 700 F à 2,4 millions de F par an, soit une augmentation moyenne de 80 750 F tous les ans sur 20 ans.

Pour atteindre cet objectif de revenu, la Banque mondiale estime que le Cameroun devra enregistrer un taux de croissance économique de 8% par an pendant 20 ans. Ce qui exige que son taux d’investissement passe de 20 à 30% du PIB et que sa productivité croisse de 2% par an, alors qu’elle a été de 0% en moyenne depuis 1994. Parmi les problèmes majeurs à résoudre pour y parvenir, l’institution de Bretton Woods pointe du doigt les obstacles à la productivité des entreprises camerounaises qui sont, entre autres,  le « système de formation professionnelle peu efficace qui entrave la formation des travailleurs ». En clair, la qualité de la main d’œuvre est problématique. Il faut donc parfaire les structures de formation existantes afin qu’elles répondent mieux aux besoins du secteur privé productif, moteur de la croissance, de la création des richesses et des emplois, à côté du secteur public qui, dans la configuration nouvelle, doit se recentrer sur sa fonction de régulation et de promotion des activités économiques.

Dans cette perspective, les universités d’Etat du Cameroun entendent jouer leur partition. En contribuant à mettre sur le marché de l’emploi non plus seulement des têtes bien pleines vouées au chômage, mais aussi et surtout des têtes bien faites, c’est-à-dire des jeunes qui ont des connaissances pratiques pour transformer la matière. Parce que c’est l’école camerounaise qui doit fournir à l’économie les cadres et technologues dont elle a besoin pour se développer. Sinon, cette économie est condamnée au sous-développement, faute de ressources humaines capables d’impulser le changement.

A l’heure de l’économie du savoir, l’accent doit être mis sur la formation de la matière grise qui constitue en réalité la matière première essentielle. C’est pourquoi il faut encourager le changement de paradigme illustré par le vent de professionnalisation-employabilité qui souffle actuellement sur nos universités d’Etat. Celles-ci, en plus des instituts privés d’enseignement supérieur, doivent s’adapter aux exigences du marché du travail, afin qu’on n’ait plus à aller chercher des soudeurs spécialisés en Colombie comme ce fut le cas pendant la construction du pipeline Tchad-Cameroun. La formation en alternance (université-entreprises) doit par conséquent devenir une réalité palpable pour que les étudiants acquièrent l’indispensable know how. C’est un impératif catégorique.

(c) Rousseau-Joël FOUTE – cameroon-tribune.cm

13 commentaires sur « Il faut s’adapter au marché de l’emploi »

  • Demande Emploi ou d’un stage
    Je suis à la recherche d’un emploi j’ai fait dans le domaine de l’informatique donc secrétariat bureautique j’ai une attestation de fin de formation en informatique j’aimerais trouver et pas de niveau d’étude juste arrêté en classe secondaire

  • je suis une jeune diplômé d’un BTS en informatique de gestion, âgé de
    22 ans résident dans la ville de Bafoussam. je suis apte pour un poste
    de secrétaire ayant déjà exercé dans une société de la place. je vous
    remercie d’avance de cette opportunité

  • Je suis actuellement Charger de la Clientèle dans une Compagnie d’Assurance vie.
    Comme vous pourrez le constater a la lecture de mon CV en pièce jointe, le périmètre de ma mission est large. il comprend notamment la gestion des clients et le suivi du service après-vente un domaine que j’affectionne particulièrement. Actuellement dans un contexte de restructuration, l’une de mes priorités est de maintenir un climat social serein et constructif afin de continuer à mener les changements

  • Merci pour votre attention.
    Je n’ai pas pu envoyer mon CV tout à l’heure quand je postulais car la place prévue pour l’envoie du CV en pièce jointe ne prenait pas.

  • Bonjour Minajobs. Merci pour tout ce que vous faites.je veux que vous m’aidez s’il vous plait a trouvé du travail dans les ONG dans la ville de Maroua et environ. Je suis titulaire d’un master 1 en droit privé,merci

  • bonjour!je suis une jeune camerounaise a la quette d’emploi.avec ma petite expérience, je ferai de mon mieux pour vous satisfaire. je me sentirai plus a l’aise dans les postes suivants: assistance sociale; l’agroalimentaire; marketing; hôtesse. dans l’espoir d’une suite favorable, veuillez agréer,monsieur de ma parfaite considération.

  • Bonjour je répond au nom d liza nsimi. Je suis infirmière et je suis à la recherche d’un emplois .mettez moi au courant Merci

  • Bonjour,
    J’ai l’honneur de venir auprès de votre bienveillance solliciter un emploi,en effet je suis titulaire d’un brevet de technicien supérieur (BTS) en électronique et maintenance informatique.dans l’attente d’une suite favorable je vous pris de recevoir mes salutation distinguer.

  • Bonsoir. Jai lu une publication concernant le concours de l’ENS reporté. Svp j’aimerai savoir sil est encore possible de déposer les dossiers. Merci

  • Je suis titulaire d’un Masters en Contentieux International obtenu a l’IRIC notamment dans le domaine de la fiscalite internationale. Je serai interessé par toute offre y relative. Je vous remercie d’avance.

Répondre à Edmond TALLA Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités Candidats - Chercheurs d'emplois Employeurs - Recruteurs Services MinaJobs A propos de Minajobs
Actualités Emplois / Recrutements

Guides et conseils
Conseils emplois
CV (Curriculums Vitae)
LM (Lettre de Motivation)
Candidature spontanée

Modèles Gratuits de documents
CV (Curriculums Vitae)
LM (Lettre de Motivation)

Offres d'Emplois et Stages
Déposer son CV (Curriculums Vitae)
S'inscrire à la Lettre d'Information
Les Entreprises qui recrutent
Candidature spontanée

Formations
Examens et concours
Bourses d'Etudes

Attention aux Arnaques !

Créer son compte
Enregistrer son entreprise
Publier une offre d'Emploi ou de Stage
Consulter les Curriculums Vitae (CV) - CVthèque
La Boutique
CV Premium Express
Traduction de CV (en Anglais / Français)

Consultez la Cvthèque
Votre Publicité sur MinaJobs
Votre Offre en Premium
Présentation
Nous Contacter
Politique de confidentialité

Nos partenaires

HomeSanté Cameroun
 

Explorez des milliers d’offres d’emplois et stages au Cameroun et à l’International sur MinaJobs.Net

Vous êtes à la recherche d’un emploi (travail, job, stage, temporaire, temps partiel) au Cameroun ? Vous êtes au bon endroit ! Soyez patient et méthodique. Minajobs collecte et publie des centaines d'opportunités par semaine : Offres d'Emplois, Recrutements en cours, Offre de stages académiques ou professionnel, travail temporaire, job de vacances, stages de vacances, postes vacants dans les organisations internationales... Vous ne pouvez pas rater de trouver l'emploi que vous recherchez en consultant régulièrement le site Internet de MinaJobs.

Même si la plupart des opportunités d'emplois et de stages sont concentrés dans les villes de Douala et Yaoundé, vous pouvez aussi trouver du travail ou un job dans les villes comme Maroua, Bafoussam ou Kribi, et même dans toute l'étendue du territoire camerounais.

Et ce n'est pas tout, le portail étudiants etudiant.minajobs.net
vous permet d'accéder aux opportunités de concours officiels, formations et Bourses d'Etudes.

Bonne visite et bonne recherche !!!