Avis de recrutement Instituteur LAB PNSO République du Tchad

Temps complet
A negocier
LocalisationLocalisation :emploi-international Date de publication sur minajobs EmploisDate de publication :14/01/2020   Catégorie : Temps complet Salaire : A negocier
© www.MinaJobs.Net Cameroun

Le Parc National de Séna Oura, situé dans la région de Mayo-Kebbi Ouest au Tchad, est né à l'initiative des populations riveraines. Ce parc est contigu au Parc National de Bouba Ndjida, avec lequel il forme le cœur du complexe d’aires protégées transfrontalier dénommé Binational Sena Oura - Bouba Ndjida (BSB Yamoussa) incluant les zones périphériques (zone de chasse autour du Parc de Bouba Ndjida, zone de transition autour du Parc National de Séna Oura). L'ensemble du complexe BSB, couvre une superficie totale de 650.000 hectares entre le Tchad et le Cameroun

Cette région représente l’un des derniers bastions viables de la protection de nombreuses espèces fragiles en Afrique centrale et de l’Ouest.

Elle est au cœur du réceptacle de l’élevage transhumant nomade de la zone sub-saharienne qui exerce une pression écologique dévastatrice sur les écosystèmes naturels et représente le vecteur d’une insécurité grandissante accompagné de la prolifération des armes de petit calibre.

Elle subit de plein fouet les fléaux du braconnage commercial de proximité et du grand braconnage visant les espèces et les plus sensibles et à haute valeur commerciale.

Située à mi-chemin entre les zones d’insécurité du terrorisme de Boko Haram au Nord-Ouest et de l’ex SELEKA au Sud Est, elle est victime des agissements de groupes armés qui se livrent à des exactions à l’encontre des populations et s’adonnent à nombre d’activités illégales.

L’initiative d’appui du complexe transfrontalier d'aires protégées BSB Yamoussa et ses zones périphériques fait suite aux événements de grand braconnage transfrontalier survenus en 2012 dans le PNBN. Cette initiative a été prise concomitamment avec la signature d'un traité bilatéral entre le Tchad et le Cameroun d’une part et la déclaration des Ministres en charge de la faune et des aires protégées sur le renforcement de la lutte contre le braconnage transfrontalier entre le Cameroun, la République Centrafricaine (RCA) et le Tchad.

WCS (wildlife Conservation Society) en collaboration avec le Ministère des Forets et de la Faune de la République du Cameroun, et le Ministère de l’Environnement et de la Pêche République du Tchad, sous la coordination de la Commission des Forets de l’Afrique Centrale (COMIFAC) est chargé de la mise en œuvre du projet BSB Yamoussa, grâce à un financement de la coopération financière de la République Fédérale d’Allemagne (Kfw).

L'objectif de ce projet est d’assurer la conservation à long terme de la riche diversité biologique, l’intégrité et les services écologiques du complexe transfrontalier BSB Yamoussa, grâce notamment à la restauration et au développement des systèmes de surveillances et de contrôles, permettant une protection efficace par les autorités en charge des aires protégées

WCS se propose d’intervenir pour assurer la réalisation de cet objectif global, par la mise en œuvre d’un certain nombre d’initiatives notamment le développent des infrastructures de surveillance, le renforcement des capacités du personnel LAB et AP et l’appui logistique, dans le but de parvenir à une amélioration du système de gestion du complexe d’aires protégées, des activités de lutte contre le braconnage et de l’application effective des lois relatives à la criminalité faunique. C’est dans ce cadre que le Ministère, de l’Environnement de l’Eau et de la Pêche de la république du Tchad avec le Concours de WCS (Wildlife Conservation Society), a procédé au recrutement de 40 jeunes hommes valides présentant les aptitudes nécessaires pour remplir des missions de protection du Parc National de Sena Oura.

Ainsi le MEEP et WCS recherchent des instructeurs avec pour mission de former les jeunes gens nouvellement recrutés à l’ensemble des savoir-faire de la lutte contre le braconnage avec un accent particulier sur la formation paramilitaire de haut niveau, compte tenu du contexte sécuritaire dans la zone du projet. Il est important de préciser ici que le programme et les procédures de formation seront fixés principalement par les responsables du Ministère de l’Environnement de l’Eau et de la Pêche (MEEP) de la république du Tchad et le Coordonnateur de la Lutte Anti-Braconnage (LAB) WCS du projet.

 Profil recherche

Bonne condition physique, 5 à 10 années d’expérience dans le domaine de la lutte anti braconnage en Afrique et/ou formation militaire. Parfaite connaissance des armes à feu et maitrise de la langue française

| (c) http://minajobs.net
Les personnes intéressées sont priées de soumettre leur CV et une lettre de motivation a WCS Programme Cameroun, avant le 15 Février 2020 via ce courrier électronique : wcscameroon@wcs.org en mettant copie meckel@wcs.org et pbour@wcs.org Prière de mentionner la référence ci-après : Candidature pour le poste d’Instituteur LAB PNSO.

Alertes SMS / WhatsApp | Modèles Gratuits : CVs et Lettres | CV Premium | FAQs | Forums Emplois |



Envie de vite décrocher un emploi ? Donnez une touche professionnelle à votre CV
Confiez la Réécriture de votre CV à MinaJobs et démarquez vous des autres  – Cliquez ICI

Gagner Argent en ligne au Cameroun avec 1xbet paris sportifs, casino
Réagissez en laissant un message en commentaire dans le formulaire de discussion ci dessous.