Avis de recrutement : Consultant pour la mise en place du réseau des jeunes entrepreneurs PEA-Jeunes

Temps complet
A negocier
LocalisationLocalisation :tout-le-cameroun Date de publication sur minajobs EmploisDate de publication :03/04/2018   Catégorie : Temps complet Salaire : A negocier
© www.MinaJobs.Net Cameroun

RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN REPUBLIC OF CAMEROON

Paix-Travail-Patrie Peace-Work-Fatherland

------------------ -----------------

MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE MINISTÈRE DE L’ÉLEVAGE, DES PÊCHES 

ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL ET DES INDUSTRIES ANIMALES

------------------- -------------------

MINISTRY OF AGRICULTURE MINISTRY OF LIVESTOCK, FISHERIES

AND RURAL DEVELOPMENT AND ANIMAL INDUSTRIES

----------------- -------------------

Programme de Promotion de Youth Agropastoral

l’Entreprenariat Agropastoral des Entrepreneurship Program

Jeunes (PEA-Jeunes) (AEP-Youth)

------------------- -------------------

Tél. : 222 20 90 90

B.P. : 35157 Yaoundé

-------------------

      E-mail : peajeunes@yahoo.fr                                                                                      Fax : 222 21 91 87

------------------- -------------------

 

ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN PLACE D’UN RESEAU DES JEUNES ENTREPRENEURS DU PEA-JEUNES

PTBA 2018 code : C1102

 

- TERMES DE REFERENCES -

Février 2018

Table des matières

  1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION ................................................................................... 3
  2. DEMARCHE GLOBALE DE MISE EN RESEAU DES JEUNES ENTREPRENEURS ..... 5
    • Mandat spécifique des prestataires locaux................................................. 5
    • Description globale des activités de mise en réseau des jeunes entrepreneurs.. 5
    • L’équipe d’animation au niveau régional et local ................................. 8
    • Calendrier indicatif et potentiels livrables des prestataires locaux... 9
  3. OBJECTIF ET MANDAT DU CONSULTANT ................................................................. 9
  4. PROFIL DU CONSULTANT ..........................................................................................10
  5. TACHES SPECIFIQUES ET LIVRABLES DU CONSULTANT ......................................10
  6. DEPOT DES OFFRES ..................................................................................................10

         

                  1.       CONTEXTE ET JUSTIFICATION

L’objectif du PEA-Jeunes est de promouvoir au profit des jeunes des entreprises agropastorales, rentables, intégrées dans les chaines de valeur et créatrices d’emplois. Pour ce faire, le programme (i) fournit des appuis financiers et non financiers adéquats pour la création et la gestion d'entreprises agro-pastorales performantes par les jeunes et (ii) promeut le développement d’un cadre politique, organisationnel et institutionnel favorable à la création et au développement des entreprises agropastorales de jeunes. Il se déploie a travers trois composantes d’activités opérationnelles : (i) développement d’entreprises agropastorales ; (ii) accès aux services financiers ; et (iii) amélioration de l’environnement entrepreneurial.

Le ciblage économique s’appuie sur une approche par bassin reliée au potentiel de développement de filières agro-pastorales porteuses. L’intervention par bassin croise ciblage économique et ciblage géographique en considérant le bassin comme un territoire où existent les meilleures potentialités de développement des productions pastorales ciblées et des métiers connexes et où sont recherchés des effets d’entrainement entre les entreprises qui entretiennent des relations fonctionnelles dans leurs activités de production, de transformation et de commercialisation des produits. La dynamique d’ensemble de ces interactions joue un rôle structurant sur le territoire 

Au sens du PEA-Jeunes, le bassin est le lieu de construction de la dynamique entrepreneuriale. A ce titre, le bassin dispose et offre au jeune promoteur l’ensemble des conditions favorables (structures d’incubation, programmes de formation ciblés, appui-conseil, facilités de marchés, services financiers, etc.) à la réalisation de son parcours et de son projet de vie socioéconomique. En retour, l’accès du jeune promoteur à ces opportunités est conditionné par son rapport physique avec le bassin dans lequel il doit résider, y exercer son activité et y inscrire son projet d’entreprise lequel doit relever de l’une des filières prioritaires du bassin.

Le PEA-Jeunes accompagnera la mise en réseau des jeunes entrepreneurs à travers la création d’une Association Nationale qui se structurera au niveau départemental, régional puis national. Dans un premier temps, il procèdera par des sessions d’information, à la sensibilisation des différentes cohortes de jeunes sur la nécessité d’un tel regroupement. Il appuiera ensuite l’organisation d’assemblées générales de constitution au niveau régional et national, ainsi que la préparation des textes constitutifs. Cette association sera au départ une plateforme de concertation qui évoluera graduellement pour devenir un mécanisme permanent le développement des entreprises agropastorales, rendant des services d’appui conseil à ses membres. Elle aura pour rôle de défendre les intérêts spécifiques des jeunes entrepreneurs, de servir de relais d’informations et à terme, d’assurer la gestion d’un Centre national d’appui conseil mis en œuvre par le programme. Cette sous composante a pour objectifs : i) d’avoir un meilleur accès aux fournisseurs ou aux marchés ; ii) de réaliser des économies d’échelles dans différents domaines ; iii) d’augmenter leur pouvoir de négociation vis-à-vis des fournisseurs et des acheteurs ; iv) de répartir les risques ; v) et de mieux profiter des avantages et opportunités en matière de partage d’information.  

Il est également attendu que le réseau joue un rôle important dans la promotion des produits et services offerts par les jeunes entrepreneurs auprès des marchés et des grandes entreprises. Le réseau jouera aussi un rôle d’intermédiation auprès des différentes associations et organisations du secteur privé, tels que le GICAM (Groupement inter patronal du Cameroun). Enfin, le réseau des jeunes assurera le plaidoyer auprès des décideurs publics pour la prise en compte des besoins des jeunes entrepreneurs dans la formulation des politiques et programmes nationaux les touchant de près. 

Le programme veillera à ce que la structuration de cette organisation soit achevée au plus tard à la fin de sa troisième année de mise en œuvre. Autres les documents statutaires (statut, règlement intérieur, code de déontologie), l’organisation mettra en place un plan de développement sur trois ans permettant au programme de lui apporter les appuis nécessaires pendant les premières années de son fonctionnement. Le Réseau National des Jeunes Entrepreneurs servira de laboratoire d’idées, de force de proposition, basée sur le vécu des jeunes praticiens dans les divers métiers agropastoraux alimentant les réflexions plus larges et les autres initiatives de plaidoyer portées par le Conseil National de la Jeunesse et ses démembrements.

Il est à noter que le pilotage du processus de constitution du réseau des jeunes est confié à un comité restreint de jeunes entrepreneurs composé d’un représentant par département, soit 15 personnes au total votées au sein de leur département lors d’une réunion d’information et de cadrage organisée à l’initiative de l’URAC. Le prestataire apporte une assistance technique à ce comité restreint dans les différentes étapes de constitution des réseaux. Une synergie sera développée avec les jeunes issues des autres interventions du FIDA dans le pays et dans la région.

Les présents Termes de Références visent à encadrer le processus de mise en place du réseau des jeunes entrepreneurs.

 

 

2.     DEMARCHE            GLOBALE     DE      MISE EN      RESEAU           DES    JEUNES ENTREPRENEURS

2.1 MANDAT SPECIFIQUE DES PRESTATAIRES LOCAUX

L’accompagnement de la mise en réseau des jeunes entrepreneurs sera confié à un consultant sénior, appuyé au niveau local par les ONG de facilitation. En effet, le PEA-Jeunes a une expérience satisfaisante avec les ONG locales qui travaillent dans la facilitation de l’émergence des idées d’entreprise. Celles-ci ont développé de bonnes aptitudes dans l’animation rurale, la mobilisation et la sensibilisation des jeunes. De plus, ces structures ont des expériences avérées dans l’appui à la structuration des réseaux et organisations en milieu rural et périurbain. Ainsi, le programme contractualisera avec ces structures de facilitation qui auront pour mandat spécifique d’:

  • accompagner le comité restreint dans l’élaboration d’une feuille de route assortie d’un budget et la définition des responsabilités entre les membres du comité ;
  • accompagner le comité pour définir les missions du réseau sur la base des enjeux et défis identifiés permettant de positionner le réseau comme un outil d’interface, de représentation et de défense des intérêts des jeunes entrepreneurs. Accompagner la préparation des textes de bases du réseau, notamment les statuts, le règlement intérieur, le code de déontologie ;
  • appuyer les jeunes dans la préparation d’un plan de développement triennal, identifier les partenariats à établir et produire un budget de mise en œuvre ;
  • appuyer l’organisation technique et logistique des réunions de concertations entre les jeunes (selon le dispositif arrête dans la feuille de route) pour prendre en compte leur contribution dans la préparation des documents de base et mettre en place les différents niveaux d’organisation du réseau ;
  • accompagner et assurer la tenue de l’assemblée générale constitutive du réseau ;
  • faire le suivi administratif de la légalisation de réseau.

2.2 DESCRIPTION GLOBALE DES ACTIVITES DE MISE EN RESEAU DES JEUNES ENTREPRENEURS

Le processus de mise en place du réseau des jeunes entrepreneurs agropastoraux sera conduit selon une démarche participative, dialoguée, de concertation, entièrement appropriée par les jeunes entrepreneurs eux-mêmes qui seront dès le départ les promoteurs du projet. Il sera conduit suivant les étapes suivantes :

  • Information et sensibilisation des jeunes entrepreneurs sur l’initiative de mise en place du réseau. Le programme informera les jeunes entreprises sur l’initiative projetée. La campagne d’information sera menée au niveau des bassins, et des affiches et dépliants indiquant les grandes phases du processus serviront à diffuser l’information. Le programme intègrera cette activité dans son programme d’information qui utilise d’autres supports de communication. La sensibilisation et l’information sur cette activité sera continue. Elles permettront de rendre compte de l’état d’avancement du processus et d’assurer la participation et l’adhésion des jeunes entrepreneurs.
  • Renforcement des capacités du comité restreint des jeunes chargé de piloter le processus de création du réseau. Les membres du comité restreint recevront une formation légère de deux jours pour leur permettre de s’approprier de la démarche et des outils à utiliser pour piloter le processus de mise en place du réseau. Au cours de cette session de formation, les participants examineront le guide d’animation des réunions de concertation qui seront organisées au niveau des départements et dont le but sera de faire des propositions de contenu pour les grandes lignes des textes de base du réseau grâce à l’exploitation des études disponibles. Une feuille de route sera produite et servira de plan d’action pour la mise en place du réseau.
  • Préparation des projets de textes de base du réseau des jeunes entrepreneurs. Sous la facilitation du cabinet d’accompagnement, le comité restreint exploitera les résultats de l’étude sur la cartographie des entreprises et la monographie des bassins, et organisera 15 réunions de concertation au niveau départemental avec les jeunes entrepreneurs, d’une durée d’un jour pour analyser leur situation et débattre des contenus à proposer. Le comité restreint s’organisera par équipe de trois personnes, soit 5 équipes au total qui couvriront chacune trois départements. Les réunions de concertations au niveau départemental permettront de : (i) sensibiliser et informer davantage les producteurs et les autres acteurs sur l'initiative engagée; (ii) créer un forum d’échange, de connaissance et de partage entre les jeunes entrepreneurs permettant de mettre en exergue leurs forces et faiblesses, leur complémentarité, leurs projets et les difficultés auxquelles elles font face dans l'exercice de leurs fonctions ; (iii) recueillir les points de vue des jeunes entrepreneurs sur la vision, les missions, les chantiers prioritaires du futur réseau ; (iv) passer en revue les grandes lignes des textes de base de la future association nationale telles que suggérées par le comité restreint et recueillir les avis des futurs membres ; (v) obtenir des propositions des critères d’éligibilité aux divers postes du futur réseau et une proposition de liste de 3 représentants par départements qui participeront à l'atelier national de synthèse. A l’issue de ce travail, le consultant produira des projets de textes de base du réseau (statuts, règlement intérieur, code de déontologie etc.) qui devront être validés a l’atelier national de synthèse.  4) Organisation d’un atelier national de synthèse des propositions issues des réunions départementales. D’une durée de 3 jours, cet atelier permettra de valider et donner les directives pour préparer l’ensemble des documents requis pour l’organisation du réseau et la tenue de son assemblée générale constitutive. L’atelier national de synthèse devra aboutir aux résultats suivants : (i) élaboration d’un document de synthèse clarifiant les propositions relatives à la vision, aux missions, aux actions prioritaires à porter par la structure nationale, clarification des rôle et fonction des différents niveaux d’organisation, projet de documents de statut, règlement intérieur et code de déontologie; (ii) Elaboration d’une liste de préoccupations spécifiques aux différents segments ou métiers et aux bassins de production, reflétant l’aspect genre et qui devront être pris en compte dans le plan d’action du réseau ; (iii) consensus sur la forme juridique que prendra le réseau national et sa structuration (niveau régional et dans les bassins des productions); (iv) pré-validation des modalités d'adhésion ; (v) Calendrier pour la mise en place de des structures de base et la tenue de l’assemblée générale constitutive du réseau ; (vi) projet de plan de développement triennal du réseau assorti d’un budget.  
  • Mise en place des structures départementales (éventuellement d’arrondissements) et régionales, conformément à la feuille de route arrêtée en phase 6 et préparation de l’assemblée générale constitutive. Les actions à mener porteront sur : (i) la mise à la disposition de l’ensemble des jeunes entrepreneurs dans les bassins des projets de textes finalisés ; (ii) l’organisation des assemblées générales constitutives des structures départementales et régionales ; (iii) l’élection des délégués des structures départementales et régionales qui prendront part à l’Assemblée Générale Constitutive du réseau national ;
  • Organisation et tenue de l'assemblée générale constitutive du réseau national. Les activités à mener porteront sur : (i) la préparation technique et logistique de l'assemblée générale constitutive ; (ii) la tenue de l'assemblée générale constitutive (03 jours : 2 jours pour examiner et valider la documentation et 1 jours pour la cérémonie officielle de présentation du réseau) ;
  • Suivi du dossier administratif de la légalisation du réseau. Le cabinet facilitateur rassemblera la documentation nécessaire et assurera le suivi administratif de la légalisation du réseau.

8) Appui à la préparation et à la signature de la contention de partenariat avec le Programme. Le programme devra prévoir des moyens pour

accompagner le réseau dans la mise en œuvre de son plan d’action. A cet effet le programme signera avec le réseau une convention de partenariat base sur ce plan triennal et décliné dans un plan d’action annuel. Ces activités annuelles seront prises en compte dans les différents PTBA du programme. Le programme financera dans ce cadre : 

  1. Au niveau national : (i) les frais de location de bureau pour les trois premières années du réseau ; (ii) l’équipement des bureaux (bureautique, mobilier) et un véhicule de liaison ; (iii) les frais d’assistance technique (recrutement des experts pour 3 ans) ; (iv) les études spécifiques ; (v) les ateliers nationaux de concertations entre les jeunes et avec leurs partenaires pour des actions de lobbying et de plaidoyer.
  2. Au niveau Régional : (i) les frais de mobilisation d’expertises ponctuelles pour mener les travaux spécifiques ; (ii) les ateliers régionaux de concertations entre les jeunes et avec leurs partenaires pour des actions de lobbying et de plaidoyer.

Le programme travaillera avec le BIT (Bureau International du Travail) pour harmoniser les approches et identifier tous les appuis nécessaires pour le renforcement de la capité d’intervention du Réseau.

2.3 L’EQUIPE DANIMATION AU NIVEAU REGIONAL ET LOCAL L’équipe d’animation sera constituée d’ : 

  • 01 ONG de facilitation au niveau régional qui sera chargée d’encadrer le travail sur le terrain. En effet, cette ONG est constituée de facilitateurs existants sur lesquels les animateurs locaux pourront s’appuyer ;
  • 01 animateur de réseau : celui doit être titulaire d’un BAC+3 au minimum avec une expérience d’au moins 3 ans dans l’animation rurale, l’appui à la structuration des groupes de producteurs et l’appui à l’insertion économique des jeunes à travers l’entrepreneuriat.

La présence du personnel féminin dans l’équipe est requise.

           

 

2.4 CALENDRIER INDICATIF ET POTENTIELS LIVRABLES DES PRESTATAIRES LOCAUX

 

Tâche

Résultats attendus

Livrables

Date

1) Information et sensibilisation des jeunes entrepreneurs sur l’initiative de mise en place du réseau

Au moins 700 jeunes bénéficiaires sensibilisés

Rapport des campagnes de sensibilisation

Permanant

2) Renforcement des capacités du comité restreint des jeunes chargé de piloter le processus de création du réseau

45 membres du réseau formés sur les techniques d’animation du réseau

Rapport de formation

Mai 2018

3) Préparation des projets de textes de base du réseau des jeunes entrepreneurs. 

Projets de texte disponibles

Rapport et projets de texte

Mai-Juin 2018

4) Organisation d’un atelier national de synthèse des propositions issues des réunions départementales

Synthèse des propositions et les différentes feuilles de route disponibles

Rapport de synthèse

Juin 2018

7) Mise en place des structures départementales (éventuellement d’arrondissements) et régionales, conformément à la feuille de route arrêtée en phase 6 et préparation de l’assemblée générale constitutive.

Les structures sont fonctionnelles 

Rapport méthodologique et différents procès-verbaux

Juillet 2018

 

                  3.       OBJECTIF ET MANDAT DU CONSULTANT

Le mandat confié au consultant est d’appuyer la mise en place et accompagner l’animation des activités du réseau des jeunes entrepreneurs agropastoraux. La démarche devra aller de la sensibilisation à la planification opérationnelle en passant par la structuration et la formalisation.

Spécifiquement, il devra :

  • élaborer une note méthodologique avec les outils d’accompagnements à utiliser à chaque étape ;
  • organiser un atelier d’encadrement méthodologique ;
  • faire une supervision générale des activités sur le terrain pour assurer le contrôle qualité des actions des prestataires locaux ;
  • élaborer un document de synthèse des missions et actions prioritaires du réseau national.

           

                  4.       PROFIL DU CONSULTANT

L’encadrement méthodologique de l’appui à la création du réseau national des entreprises des jeunes est assuré par un consultant national sénior. Il doit être agroéconomiste, Ingénieur de développement ou de tout autre domaine connexe (niveau BAC+4 minimum) avec une forte expérience dans l’application des approches et de la démarche participative du développement local et la structuration des organisations paysannes. Il doit avoir une forte capacité rédactionnelle et doit justifier de 12 ans d’expérience au moins dans le domaine.

 

                  5.       TACHES SPECIFIQUES ET LIVRABLES DU CONSULTANT

 

Tâches spécifiques

Résultats attendus

Livrables

Budget temps

(H/J)

Date

1) Elaborer la note méthodologique avec

les outils à utiliser à chaque étape

Une note méthodologique produite et disponible

01 note méthodologique

3

27-avr-18

2) Organiser un atelier d’encadrement méthodologique

Un atelier d’encadrement méthodologique organisé

01 rapport d’atelier d’encadrement méthodologique

5

18-mai-18

3) Elaborer un document de synthèse

clarifiant les propositions relatives à la vision, aux missions, aux actions prioritaires à porter par le réseau

Un document de synthèse des propositions relatives aux missions, aux actions prioritaires à porter par le réseau élaboré et disponible 

01document de synthèse des propositions relatives aux missions, aux actions prioritaires à porter par le réseau

5

15-juin-18

4) superviser les activités des prestataires au régional

Rapports d’étapes produits et disponibles avec des sources de rapport qualité

Des rapports d’étape et des sources de rapport qualité

8

Permanent

Total

21

 

 

                  6.       DEPOT DES OFFRES

La sélection des se fera sur la base de propositions technique (proposant une démarche méthodologique) et financière, un curriculum vitae détaillé et des références indiquant les compétences et expériences dans la réalisation des prestations similaires.

Les postulants sont invités à présenter, au plus tard le 16 avril 2018 une proposition comprenant les éléments ci-après :

  • une note de compréhension de la mission ;
  • une note détaillée de la démarche méthodologique ;
  • un plan de travail ou un calendrier d’exécution ;
  • Un CV détaillé du postulant ;
  • Une proposition financière avec le détail des honoraires sur la base du budget temps.

La durée de la mission est de 60 jours calendaire. Le Programme prendra les dispositions logistiques nécessaires permettant d’assurer les déplacements, ainsi que l’organisation des ateliers et de réunions. 

Chaque proposition rédigée en français ou en anglais en quatre (04) exemplaires (un original et trois (03) copies) marquées comme telles, sera adressée sous plis fermés à la Cellule Nationale de Coordination et de Gestion (CNCG) du Programme de Promotion de l’Entreprenariat Agropastoral des Jeunes (PEA – Jeunes). Sis à Bastos, face MEUMI PALACE tel : 222 20 90 90. Ou par courrier électronique à l’adresse suivante : pea-jeunes@yahoo.fr au plus tard le 16 avril 2018 à 16 heures.

 

 

| (c) http://minajobs.net
Cellule Nationale de Coordination et de Gestion (CNCG) du Programme de Promotion de l’Entreprenariat Agropastoral des Jeunes (PEA – Jeunes). Sis à Bastos, face MEUMI PALACE tel : 222 20 90 90. Ou par courrier électronique à l’adresse suivante : pea-jeunes@yahoo.fr

Alertes SMS / WhatsApp | Modèles Gratuits : CVs et Lettres | CV Premium | FAQs | Forums Emplois |



Envie de vite décrocher un emploi ? Donnez une touche professionnelle à votre CV
Confiez la Réécriture de votre CV à MinaJobs et démarquez vous des autres  – Cliquez ICI


Réagissez en laissant un message en commentaire dans le formulaire de discussion ci dessous.